Prières

de l'iconographe

 

 

 

 

Ma prière, c'est mon icône.

Elle est ma lucarne sur Dieu, elle est ma rosace, ma verrière sur laquelle lui et moi posons nos sculptures et nos couleurs, elle est mon hublot sur Dieu.

Ma prière, c'est mon icône : dans l'encombrement de mes habitudes elle ménage un espace ; dans l'entremêlement de mes souffrances elle dégage un orifice ; dans l'entrecroisement de mes allégresses elle me conduit plus loin. Ma prière, c'est mon icône : elle est le lieu  où je suis en attente ; elle est le moment où  je prends conscience du passage de Dieu, et où je décide en pleine connaissance de cause de me laisser éblouir par sa présence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

Avant de commencer ton travail fais un signe de la croix, prie en silence et pardonne à tes ennemis. A pplique-toi avec amour à chaque détail de l'icône comme si tu travaillais devant le Seigneur Lui-même. Durant le travail prie afin de te fortifier intérieurement. Evite surtout les paroles inutiles et garde le silence. Prie spécialement en union avec celui dont tu peins le visage ; garde ton esprit de la distraction et il sera près de toi. Lorsque tu choisis une couleur, étends tes mains intérieures vers le Seigneur et demande-Lui conseil. T on icône terminée, rends grâce au Seigneur de ce que sa miséricorde t'ait accordé la grâce de peindre des images saintes. N'oublie jamais la joie de répandre les icônes dans le monde, la joie du travail même de l'iconographe, la joie d'être en union avec celui dont tu peins l'image

prière anonyme du 14e siècle.

 

 

     

 

Dieu le Père, au nom de Ton fils Jésus-Christ,

Envoie la grâce de Ton Saint-Esprit sur cette icône que peint ta servante à Ta Gloire,

Haute et Sainte Trinité, de tes mains invisibles, signe et bénis cette icône,

donne-lui la force d'action sanctifiante afin que ceux qui s'en approcheront avec vénération obtiennent sanctification et bénédiction.

Amen.

 
     

Accorde-moi Seigneur d'accueillir dans la paix le jour qui se lève.

Aide-moi en toute chose à m'appuyer sur ta sainte volonté.

Bénis mon comportement avec mon entourage.

Apprends-moi à accepter d'une âme sereine tous les imprévisibles de la journée

et donne-moi la conviction profonde que rien n'arrive que ce ne soit avec ton agrément.

Guide mes pensées et mes sentiments dans toutes mes paroles et toutes mes actions

et que je me souvienne que tout événement imprévu l'est avec ton accord.

Apprends-moi à agir avec fermeté et sagesse sans exciter d'amertume et de haine chez les autres.

Donne-moi de supporter toutes les fatigues de cette journée,

dirige ma volonté,

apprends-moi à prier,

prie toi-même en moi.

  Amen

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Christ vient à la rencontre de tout être humain, il est le premier à nous chercher et c'est lui qui demande à boire. Jésus a soif, sa demande vient des profondeurs de Dieu qui nous désire. La prière, est la rencontre de la soif de Dieu et de la nôtre.

Dans un monde trop rationalisé, l'homme a soif de retrouver le chemin de Dieu ; son cœur a soif de retrouver la source d'eau vive qui étanche toute soif.

" Si tu savais le don de Dieu ! " (Jn 4, 10)

Dieu a soif que nous ayons soif de Lui

( St. Augustin)

Saint Curé d'Ars :

"Plus on prie, plus on veut prier. C'est comme un poisson qui nage d'abord à la surface de l'eau, qui plonge ensuite et qui va toujours en avant. L'âme se plonge, s'abîme, se perd dans les douceurs de la conversation avec Dieu"

 

La prière est une source d'où jaillit la vie même de Dieu, l'Amour. Dieu ne garde pas pour lui ce qu'Il possède, ce qu'Il est. "Si tu savais le don de Dieu et ce qu'Il te propose, c'est toi qui Lui aurais demandé et Il t'aurait donné de l'eau vive". La prière est le moment où tu t'exposes à Dieu pour qu'Il fasse couler en toi cette eau vive.

Offre-toi à la source pour qu'elle coule en toi et vienne vivifier ton quotidien : ta vie doit devenir une symphonie que tu joues; la prière t'en donne le ton.

contactez-moi

 

 

 

 

 

retour page accueil