Animation des retraites

 

 

Icône : du grec "eikona" (image). Les plus anciennes icônes datent du VIème siècle, d'abord peintes à la cire chaude (l'Encaustique), puis à la tempera comme encore de nos jours.

Le rôle de l'icône est de laisser deviner Celui qu'on ne peut toucher, de susciter le désir de le connaître. L'icône n'est jamais une description, mais une évocation, elle se veut Vérité de la Présence. L'icône appartient au monde de la vision, c'est une fenêtre ouverte sur le mystère dont on voit l'image ; Mystère qui, par l'icône, devient réellement présent.

L'icône ne peut être envisagée comme un loisir ou un passe-temps, ni même comme une peinture à thème religieux, mais comme un véritable apprentissage intérieur et un chemin spirituel . Le travail de l'iconographe est donc un travail de silence, de prière et de solitude. Son but est de transmettre à travers l'icône sa ferveur spirituelle et de vivre et d'exprimer sa foi à travers elle.

La création d'icône reste un mystère et un miracle toujours réitérés, dans un face à face avec le Christ, quel que soit le visage dessiné.

La méthode elle-même porte en filigrane le symbole mort-résurrection . On part du sombre pour monter vers la lumière, selon des règles ancestrales rigoureuses qui mènent à la transparence. C'est en acceptant de descendre dans ses propres abîmes - parfois douloureusement - que l'on a une chance de rencontrer la lumière divine.

 
Le peintre d'icônes n'est ni artiste, ni artisan indépendant, il exerce un ministère de l'Eglise.
 

L'iconographie est un art sacré, basé sur la méthode ancienne à l'oeuf (tempera).  L'icône est une image sainte , elle représente la réalité "du Royaume qui n'est pas de ce monde". Comme l'Ecriture Sainte est différente de la littérature profane, l'art sacré est différent de l'art. L'icône a d'abort été écrite pour une Liturgie, elle appartient au déroulement dans lequel il s'agit de faire mémoire de ce qui a été, de ce qui est, et de ce qui sera : le Christ, qui est le même hier, aujourd'hui, toujours.

Dans l'icône, seule l'Eternité est représentée.

Un Face à Face inhabituel !

Une semaine de retraite pour s'initier ou se perfectionner à la technique ancestrale de l'icône, prendre un temps pour Dieu, se ressourcer dans un climat de silence et de prière, se laisser fortifier dans la foi, vivre au rythme de la liturgie des heures dans un monastère, se laisser saisir par la Miséricorde et l'Amour de Dieu tout au long du cheminement proposé.

S'il est vrai qu'une retraite permet une approche de l'art de l'icône, on ne pourrait prétendre dominer la technique en quelques jours. D'autre part, la démarche de l'icône est plus profonde et plus exigeante qu'une simple activité artistique. Nul besoin de savoir peindre ou dessiner, mais il est indispensable par contre d'avoir une disposition intérieure pour entrer dans la démarche spirituelle qu'est l'icône. Soin, attention, patience sont nécessaires, ainsi qu'une concentration suffisante de 5-6 heures de peinture par jour.

Un réel chemin de prière, de lumière et de conversion

Des retraites icônes ont lieu durant l'année en divers lieux de prière de France et de Belgique. Selon les temps liturgiques, différents thèmes de cheminement sont proposés, dont certains en collaboration étroite avec les communautés religieuses sur place.

Les retraites offrent ce temps privilégié de la Rencontre avec le Seigneur au travers de l'approfondissement et la méditation du thème choisi, de la peinture d'icône et des prières monastiques sur place.

La beauté de l'Icône est la manifestation de la beauté du monde spirituel, quand le matériel devient symbole de l'immatériel, le corps de l'esprit, la réalité créée par le divin. Il existe dans l'Icône une continuité entre ce que perçoivent nos sens, le contenu que capte notre intellect et le sens spirituel que cueille un coeur pur. Comme l'amour a unit la nature humaine et la nature divine du Christ, ainsi la connaissance et la vision des Icônes deviennent spirituelles à travers l'amour, de la même manière que l'amour qui se manifeste dans la vénération de Dieu et de ses saints pourra unir l'art humain de l'Icône à la vision spirituelle.

C'est dans le respect, le silence et la méditation que Dieu se révèle au travers des icônes

 

Les retraites icônes sont organisées et animées par

Astride HILD

iconographe catholique, diplômée par l'Eglise orthodoxe russe

 

Le nombre de participants est limité aux 10 premières inscriptions (avoir minimum 18 ans)

 

Les retraites sont adaptées à tous les niveaux de connaissance pratique de la peinture.

Ils se dérouleront en langue française, toutefois des explications peuvent être données en néerlandais, en allemand, en alsacien et éventuellement un peu en anglais.

Pour tous renseignements, partages, ou autre,  vous pouvez me laisser vos coordonnées sur ma messagerie en cliquant sur E-Mail ci-dessous.

C'est avec plaisir que je prendrai contact avec vous.

retour page accueil
retour page d'accueil
agenda - programme 2004