du 31 mars au 6 avril 2017 inclus

en pension complète (du vendredi au jeudi)

Chemin de Carême

à l'abbaye de Scourmont

(en Belgique, près de Chimay)

Attendre, accueillir, aimer et servir Jésus Epoux pour le salut du monde

" Voici l'Homme, ECCE HOMO "

en peignant l'icône de Jésus Epoux

Jésus, extrême humilité

Ecce Homo
Une foule qui crie.
Un représentant de la puissance publique qui se lave les mains.
L’impossible face à face entre le pouvoir et cette silhouette nue,
dépouillée de tout prestige social, renonçant à la puissance.

Voici l'Homme...
seul, les mains liées,
couronne en tête et pourpre sur le dos,
pris en flagrant délit d’avoir une autre loi
que celle du sang , de l’or et du pouvoir.
Les menottes ont lié des mains qui donnent et partagent, qui bénissent et guérissent, qui se posent sur l’épaule de la souffrance et soutiennent celui qui ne marche plus, qui soulèvent les paupières de l’aveugle fou de joie!
Vous refusez les mains qui se tendent pour vous embrasser, qui font sauter le verrou des portes de vos prisons et se joignent pour prier Dieu ?
Et si ces mains-là étaient celles de Dieu Lui-même ?
Voici l'Homme...
L’homme des douleurs, dans toute sa splendeur !
l'homme unique qui révèle à tout être
la vraie image de Dieu.
Douleur sereine du Serviteur abandonné, livré, qui ne provoque pas, ne prétend pas rivaliser avec l’immense souffrance du monde. Il s’y engouffre humblement et transforme de l’intérieur, la mort et le mal en puissance de vie.
Douceur du Visage. Abandon, passivité
active du non-violent, liberté intérieure de Celui qui sait qu’en définitive, sa vie, « nul ne la prend, mais c’est Lui qui la donne , qui la remet amoureusement entre les mains du Père», voici l’humanité, nous voici investis de la puissance qui a ressuscité cet Homme : Plongeons notre regard dans son regard : nous y reconnaîtrons tous les souffrants du monde. Regardons ses mains liées, impuissantes : elles attendent de nos mains qu’elles délient toutes les chaînes.
Absorbons en nous la force de sa douceur : elle nous fera briser le cercle de toute violence. Alors son Visage nous communiquera sa Lumière, la Lumière du Visage même de Dieu!

"Le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux."
« Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils » (Mt 22, 2)

Le sacrement de mariage fait entrer les époux dans le mystère de l'union du Christ et de l'Église. Mais la profession de virginité ou de célibat fait participer les consacrés au mystère de ces noces d'une manière plus directe. Alors que l'amour conjugal va au Christ-Époux par l'intermédiaire d'un conjoint humain, l'amour virginal va directement à la personne du Christ par une union avec lui sans intermédiaire : un mariage spirituel vraiment complet et décisif. C'est ainsi que, l'Église réalise au maximum son union d'Épouse avec le Christ-Époux.
Comme le dit le Concile Vatican II, la chasteté consacrée « évoque cette admirable union établie par Dieu et qui doit être pleinement manifestée dans le siècle à venir »
On saisit quel est le profond bonheur de la vie consacrée. À la lumière de la Croix, nous comprenons que toute union au Christ-Époux est un engagement d'amour envers le Crucifié, de sorte que ceux qui professent la chasteté consacrée savent qu'ils sont destinés à une participation plus profonde au sacrifice du Christ pour la rédemption du monde. Par le témoignage de leur fidélité au Christ, les consacrés soutiennent la fidélité des époux dans le mariage. Loin d'être opposés, le célibat consacré et le mariage sont unis dans le dessein divin. Ensemble, ils sont destinés à mieux manifester l'union du Christ et de l'Église

Par l'écriture de l'icône de Jésus-Epoux, nous pourrons nous laisser enflammer comme une épouse, une fiancée et nous unir intensément et admirablement à Lui dans l'Amour.
C'est un chemin d'union nuptiale avec le Christ-Epoux, qui nous est proposé durant cette semaine pour découvrir ou redécouvrir le profond bonheur de la vie en Dieu.

La relation entre Dieu et les hommes est une histoire d'Amour, d'Alliance, de Séduction, d'Epousailles, de Mariage
Voici l'Epoux !
Dieu est fou amoureux !

Car ton Créateur est ton époux : l'Eternel des armées est son nom ; et ton rédempteur est le Saint d'Israël

JESUS CHRIST, L’EPOUX
du peuple d'Israël, du peuple de Dieu,
des vierges qui Te sont consacrées nommées "les épouses du Christ",
de tout baptisé qui vit et demeure dans ton amour,
de toute âme chrétienne.
L’époux est celui qui quitte la maison paternelle pour s’unir à sa femme. Jésus est l’Epoux de l’humanité. Par amour il laisse son Père, le Ciel, et descend jusqu’à se faire un de nous. Il épouse notre condition, il se fait homme, pareil à nous en tout excepté le péché. Il est notre Epoux.
« Epoux » est l'un des titres de Jésus dans la Parole de Dieu. Mot par lequel nous désignons l'homme qui est fiancé à une jeune fille et qui est rempli d'un amour pour elle. Ce titre exprime avant tout l'éternelle fraîcheur de l'amour de notre Seigneur envers son épouse.
Tu es l’Époux, Tu nous a aimés et choisis et Tu T’es lié à nous par une Alliance irrévocable. Tu attends notre amour en retour, un amour sincère et libre, un amour de prédilection
"Je te fiancerai à moi pour toujours, je te fiancerai à moi par la justice et le droit, l'amour et la tendresse. Je te fiancerai à moi par la fidélité et tu connaîtras le SEIGNEUR." (Osée 2.21, 22 )

Viens ma toute belle ! (Cantique des Cantiques)
Voici mon bien-aimé qui vient !
il escalade les montagnes, il franchit les collines, il accourt comme la gazelle, comme le petit d’une biche. Le voici qui se tient derrière notre mur ; il regarde par la fenêtre, il guette à travers le treillage.
Mon bien-aimé a parlé ; il m’a dit :
« Lève-toi, mon amie, viens, ma toute belle.
Ma colombe, blottie dans le rocher, cachée dans la falaise,
montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix ;
car ta voix est douce, et ton visage est beau.
Mon bien-aimé est à moi, et moi je suis à lui.
Il m’a dit : « Que mon nom soit gravé dans ton cœur,
qu’il soit marqué sur ton bras. »
Car l’amour est fort comme la mort,
la passion est implacable comme l’abîme.
Ses flammes sont des flammes brûlantes, c’est un feu divin ! Les torrents ne peuvent éteindre l’amour,
les fleuves ne l’emporteront pas.

Jésus est l'Époux qui apporte la joie et la nouveauté
« Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l’Époux est avec eux ? "

Bienheureux ceux qui sont conviés au banquet des noces de l'Agneau !

« Réjouissons-nous, tressaillons de joie car les noces de l'Agneau sont venues ; sa femme s'est préparée ; et il lui a été donné d'être vêtue de fin lin, éclatant et pur, car le fin lin, ce sont les justices des saints. Et il me dit : Ecris : » (Apoc. 19 : 7-9). Ce sont les noces et le banquet des noces de l'Agneau de Dieu. Celui-ci a rendu cette relation possible par son sacrifice, et le fait que l'Assemblée se tienne à sa droite comme épouse glorifiée est un fruit du travail de son âme.
La robe nuptiale de l'épouse lui a été aussi « donnée » par Lui. Elle a été tissée ici-bas des « justices » ou des « justes actes des saints », mais ceux-ci sont « le fruit de la justice » qui leur a été donné par la foi en lui et par la grâce (Phil. 1 : 11).
Les invités au banquet des noces sont les croyants ressuscités de l'Ancien Testament (Jean 3 : 29) : ils sont tout réjouis de participer à cette fête.
Quand les noces auront-elles lieu ? Lorsque le Seigneur entrera dans son règne sur la terre. Cela aura lieu après l'enlèvement des rachetés dans le ciel (1 Thes. 4 : 16-17), après les jugements qui sont décrits en Apocalypse, après le jugement de Babylone, la prostituée, la fausse épouse (Apoc. 18), et après la manifestation des croyants devant le tribunal de Christ (2 Cor. 5 : 10) ; car c'est ainsi aussi que « sa femme » s'est préparée pour les noces. L'épouse, maintenant au côté du Seigneur des seigneurs et du Roi des rois, peut partager avec Lui la force et la gloire et l'honneur. D'abord Il descendra du ciel avec ses saints et ses anges pour juger et combattre en justice (Apoc. 19). Puis, quand tous les ennemis seront éliminés et que toutes les nations de la terre Lui seront soumises, l'épouse, la femme de l'Agneau, sera la sainte cité, Jérusalem qui descendra du ciel d'auprès de Dieu. La gloire de Dieu l'illuminera et l'Agneau sera sa lampe. Le trône de Dieu et de l'Agneau sera en elle. C'est de là, et non pas en étant ici-bas, que Christ - et l'épouse avec lui - régnera sur la terre (Apoc. 21).
Le Seigneur Jésus comme Epoux !
Combien le sujet de l'amour qui surpasse toute connaissance du Christ pour son Assemblée est de nature à faire brûler à son tour notre cœur d'amour pour Lui !

Voilà ce que Jésus dit à Josefa : « Maintenant, Je suis content car je te tiens emprisonnée dans mon Cœur. De toute éternité, Je suis à toi ; désormais, tu es à Moi pour toujours ! Tu travailleras pour Moi. Je travaillerai pour toi. Tes intérêts sont les Miens, mes Intérêts sont les tiens. Vois comme Je t’ai été Fidèle !
« Josefa, mon Épouse, laisse-Moi Me dilater en toi. Ma Grandeur fera disparaître ta petitesse. Désormais, nous travaillerons toujours unis : Moi, Je vivrai en toi, toi, tu vivras pour les âmes. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus de précisions, prenez contact

page d'accueil
les différents lieux